Stéphane Girel

Né en mars 1970 à Lyon, Stéphane Girel a étudié l’illustration à l’École Émile Cohl pendant quatre ans. Il vit aujourd’hui à Valence. En tant qu’illustrateur, il a déjà publié de nombreux ouvrages parmi lesquels : Prunelle (Pastel/École des Loisirs, 1996), Blanche dune (Pastel/École des Loisirs, 1998), À pas de velours (Didier jeunesse, 1999), Margot la malice (Albin Michel, 2000), Ami-Ami (Pastel/École des Loisirs, 2002), Ma petite usine (texte de Rascal, Rue du Monde, 2005), L’École, ça sert à rien ! (Casterman, 2006). Aux Éditions du Rouergue, il a publié Mon papa est le plus fort (premier album en tant qu’auteur et illustrateur, en 2002), Un amour de verre (texte de Franck Prévot, 2003), Thomas et Mathieu (texte de Kent, 2003) et Le Papa de Jonas (texte de Kent, 2004).

Bibliographie