Le vieux Cévenol et l'enfant

Décidément Albert Thérond n’aime pas ses nouveaux voisins. Il est vrai qu’ils lui ont soufflé la ferme qu’il guignait depuis près de douze ans, faisant s’évanouir tout espoir de devenir le maître de Beauregard, ce hameau de deux propriétés perdu sur les pentes du mont Lozère. Le comble : ils ne sont pas comme tout le monde. Ce sont des basanés, noirs presque !
C’est bien sa malchance à lui, Thérond. Mais ils ne perdent rien pour attendre, ces satanés envahisseurs. D’autant plus que dans le pays, on n’aime pas les étrangers de la ville qui achètent tout. Alors soutenu, sinon encouragé, par ses copains de bistrot, Albert n’a de cesse, pour se venger, d’empoisonner la vie de ces nouveaux venus.
Du moins jusqu’à son accident de voiture, par une nuit de brouillard. Car, sans l’intervention de ses voisins, il aurait passé l’arme à gauche, sûr. Durant sa convalescence, puis dans les semaines suivantes, il va apprendre à mieux connaître ceux qui lui ont sauvé la vie. Peu à peu aussi, et grâce à Charles, leur fils, qui partage son amour pour les Cévennes, il en oublie leur couleur de peau. Et puis, surtout, il se sent de plus en plus concerné par les agressions et les violences dont ils sont victimes à l’incitation de quelques gros bras du canton. Et Albert Thérond n’est pas homme à laisser faire…
 
[version en poche]


• Prix Lucien Gachon 2014

mai 2014
224 pages
7,50 €
ISBN 
978-2-8126-0666-3
Gencod 
9782812606663

Du même auteur