La gardienne de Mona Lisa

Enzo MacLeod est un enquêteur hors pair. Le célèbre Écossais de Cahors n’est-il pas parvenu à résoudre plusieurs affaires ayant mis en échec la fine fleur de la police française ? Mais en cette année 2020, alors que sévit la pandémie, son souhait le plus cher est de veiller sur sa famille. C’est compter sans sa vieille amie Magali Blanc, spécialiste en archéologie médico-légale. Empêchée de se déplacer, elle demande à Enzo de se rendre à Carennac, un village où l’on vient de découvrir le squelette d’un officier de la Luftwaffe, vraisemblablement exécuté à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Lorsqu’Enzo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir qu’un meurtre particulièrement sanglant vient de coûter la vie à Émile Narcisse, grand nom du marché international de l’art. En acceptant de collaborer à l’enquête, il va faire un bond dans le temps, jusqu’aux jours maudits de l’Occupation, lorsque les trésors du Louvre furent évacués vers le Sud de la France. Tandis qu’Hitler et Göring, chacun de son côté, chargeaient un homme de confiance de mettre la main sur le portrait de La Joconde, le général de Gaulle confiait à une jeune femme, Georgette Pignal, le soin de protéger le célèbre tableau de Léonard de Vinci.
Dans ce passionnant roman, Peter May mêle histoire et fiction. Nombre des personnages que font revivre ces pages ont réellement existé. Quant à la gardienne de Mona Lisa, de l’archipel des Hébrides au Quercy résistant, elle conjugue en elle le meilleur de la France et du Royaume-Uni.


Extrait

 

 

Traducteur

Ariane Bataille
mai 2022
448 pages
23,80 €
ISBN 
978-2-8126-2339-4
Gencod 
9782812623394

Du même auteur